Rechercher
  • Evelyne Roussillon

Confinement et consentement

Gestion des accords sur la sexualité (et beaucoup d'autres aspects) dans un environnement étroit et dont on ne connait pas la durée... Pas facile !



Selon les individus, l'enfermement va altérer la libido, ou la favoriser. Certains vont plutôt avoir besoin de se replier sur eux, et d'autres vont aller sans cesse vers l'autre.

Il peut y avoir un accordement total du désir entre les 2 partenaires, mais aussi un grand décalage. C'est là où cela peut devenir compliqué.

Donc voilà pour nous nous aider :

- Faire comprendre à l'autre son désir et s'intéresser de savoir s'il est ou non disponible émotionnellement pour nous accueillir. - Savoir entendre et accepter le refus du partenaire, respecter sa volonté et sa liberté de consentir ou non.

- Oser être intègre, s'affirmer, se respecter.


Etre responsable de ses besoins : lorsque l'autre refuse, diffère, si nous ne pouvons pas freiner notre libido, et que nous devons répondre à un besoin impérieux, alors nous pouvons répondre nous-mêmes à notre besoin sexuel par de l'auto- plaisir dans un espace très intime que nous nous accordons. En ça nous devenons responsable de note propre corps et de nos besoins, sans tout attendre de l'autre, ni exiger de lui ce qu'il n'est pas prêt à offrir, à tout instant et à tout moment.

Entraînons-nous aussi à négocier entre nos besoins, nos pulsions, nos désirs et notre raison.


Devenir explicite : le consentement habituel dans un couple est souvent implicite et non-verbal, il s'exprime par des mimiques du visage, un signe, des attitudes du corps, rires, gloussements.... Aussi en cette période délicate de confinement qui remet à plat la communication, il devient fondamental de savoir se positionner, devenir explicite : un Non, c'est un Non ; un Oui c'est un Oui.


Quelques considérations fondamentales pour les relations intimes :

- tout n'est pas permis

- pendant une relation sexuelle, la pénétration n'est ni systématique, ni obligatoire

- en moyenne, la pénétration dure 3 à 7 mn, mais une relation sexuelle peut durer des heures en dehors de la pénétration (et sans pénétration)

- avoir une relation intime, c'est aussi des caresses, de l'auto-plaisir..., en clair, c'est bien autre chose que la pénétration...

- Les relations intimes ne sont pas juste de la libido, ce sont aussi de l'affectivité, de la tendresse, de l'écoute, de l'expression relationnelle, des rires, de la complicité, du lien social.


Evelyne Roussillon

36 vues

PLAN DU SITE

  • Facebook Social Icon

©2015 Evelyne Roussillon - Tous droits réservés   /   SIRET 484 590 336 00026