Rechercher
  • Evelyne Roussillon

Le désir spontané : phénomène durable ou non dans le couple ?

Mis à jour : janv. 15

Le désir spontané, ce phénomène d'attirance naturelle et sensuelle qui apparait à la rencontre du couple ...

Le désir spontané, est ce phénomène dont la source provient de notre Eros, qui apparait souvent à la rencontre du couple, parfois même avant les sentiments. Pendant cette période, nous ressentons une forte attirance physique, sensuelle, érotique, sexuelle pour l'autre. L'autre devient presque une addiction, nous comptons les heures loin de lui, c'est une sorte d'amour-passion, stimulé par la chimie du corps, nos hormones. Le taux de dopamine et d'adrénaline demeure en stagnation élevée, et se complaît à y rester tant que l'autre demeure un mystère, une terre inconnue à découvrir et à conquérir, tant que cette nouvelle 'moitié' de nous ne sera pas acquise.

Cette période va durer plus ou moins longtemps selon les couples, selon le temps que va vraiment prendre le couple pour s'établir, se projeter, devenir parents, défusionner ou pas, pour retourner chacun vers des activités et/ou des amis qui lui sont davantage propres.

Et en fonction de tout cela, le désir va peu à peu s'étioler, peut-être de la même façon pour chacun des deux partenaires ou peut-être aussi de façon différente, ou peut-être aussi, uniquement pour l'un des deux.

La parentalité bien-sur est des facteurs risque majeur à la baisse, voir perte d'un érotisme épanouissant dans le couple, mais l'achat ou la construction d'une maison, facteur de stress et d'occupation, le stress au travail, un agenda très rempli, les responsabilités en tout genre, une période de chômage, une jalousie insistante, mais aussi un état de fusion qui persiste. Effectivement le désir se crée dans le manque ...

Oui la perte de désir spontané, dans le couple est un phénomène assez classique, dans la mesure où le couple ne s'est pas interrogé sur sa sexualité en solo, ou peut-être aussi au cœur d'un cabinet de sexothérapie.

Oui, il est possible d'entretenir la flamme du désir dans le couple, dans la mesure où le couple accepte de se libérer de la croyance que le désir doit être forcément spontané et naturel tout au long de sa vie.

Oui, il est possible de cultiver son érotisme de couple, dans la mesure où cela devient une des priorités du couple, dans la mesure où chacun des deux est prêt à y consacrer du temps, de l'énergie, de la disponibilité, des moments de qualité, des échanges authentiques, de la complicité.

Acceptons aussi que de la même façon que l'appétit vient en mangeant, le désir peut lui aussi se réveiller en commençant par se regarder dans les yeux en silence par exemple, par s'écouter respirer l'un l'autre, se sentir, s'effleurer, se murmurer, demander, proposer des gestes différents... en s'offrant du temps tout simplement, sans intention particulière.

Acceptons que le désir ne puisse pas être spontané toute une vie de couple, et qu'il faille apprendre à l'entretenir, à le cultiver, se donner 'un petit peu de mal', de la même façon qu'on ne laisse pas s'éteindre un feu de cheminée.


Evelyne Roussillon, sophrologue, sexologue, accompagnatrice de couple.

www.sophrologie-gap.fr





55 vues0 commentaire